Le chateau

Gabriel et Roselyne de Montfort sont heureux de vous accueillir au cœur du Vexin pour vos réceptions, séminaires ou mariages. Votre séjour sur ce site classé historique vous permettra de découvrir la cadre authentique d’un domaine millénaire. Son château à l’allure classique surplombe un parc de 3ha où se trouvent également des communs et des ruines du château précédent. Le village de Guiry-en-Vexin abrite également une charmante église et un musée d’art archéologique. Situé à 1h de Paris, 20 minutes de Cergy-Pontoise et 30 minutes de Giverny. Bon séjour.

 

L'histoire de Guiry

Guiry-en-Vexin est l’un des rares domaines à être habité par la même famille depuis 1000 ans. Épargné par les guerres, le paysage du site a évolué au fil des siècles.

Le château, les communs, le moulin, les ruines du second château, le parc de 3ha et l’église du village, autrefois église seigneuriale, sont classés monuments historiques depuis 1944.

Les Guiry avaient à leur charge un domaine qui relevait directement du roi. De cette relation sont issus des échanges épistolaires remontant à Saint Louis soigneusement conservés dans les archives du château.

Trois châteaux ont été érigés au fil des époques. Le premier château fort médiéval fût remplacé au XVIe siècle par le château plus agréable dit « du Cabin » dont il reste quelques ruines au fond du parc. Il a finalement été délaissé avec la création du château « neuf ». Celui-ci fut commandité par André II de Guiry en 1655, capitaine d’une compagnie de gens de guerre dans l’armée de Louis XIV à François Mansart.

La propriété se transmet par les femmes depuis 1850.

Dalle funéraire d'un seigneur de Guiry datant du XIII° siècle
Dalle funéraire d'un seigneur de Guiry datant du XIII° siècle

L'architecture de Guiry

Le château actuel fût dessiné par François Mansart, grand architecte de Louis XIII et Louis XIV. Il rompt avec le style renaissance pour une architecture plus simple et ordonnée. Elle est emblématique du style classique français qui sera ensuite repris dans toute l’Europe. Cette architecture équilibrée permet de mieux insérer le château dans son environnement rural.

Un doute demeure quant à l’identité de l’architecte ayant conduit les travaux. L’on hésite encore entre les petits-neveux (tous deux élevés et formés par François Mansart lui-même) Jules Hardouin-Mansart, premier architecte du roi Louis XIV, à l’origine notamment du Grand Trianon et Pierre Delisle-Mansart, à qui l’on doit de nombreux hôtels particuliers dans le Marais. L’hypothèse la plus plausible reste celle d’un plan dessiné par François Mansart et d’une réalisation par Pierre Delisle-Mansart.

François Mansart
François Mansart 1598-1666

Les extérieurs du domaine

A l’origine le jardin suivait des plans de parterres à la française probablement réalisés par André Le Nôtre, très proche de Mansart. Néanmoins, au XIXe siècle, le paysagiste Achille Duchêne repense un parc selon les critères esthétiques des jardins à l’anglaise privilégiant les ornements.

La cour d’honneur reprendra un esprit classique au XXe siècle avec les travaux de Pierre André Lablaude, ancien architecte en chef du parc du château de Versailles. Une étude est en cours avec des architectes paysagistes accrédités par les services des monuments historiques pour reprendre de façon cohérente l’ensemble du parc.

BASSIN
Le miroir d'eau au XIX ème siècle

Le château en chiffre

Espaces d'exceptions

Construction du château

Carte

Galerie